Le lieu d’enfouissement

Le lieu d’enfouissement est localisé à cheval sur les territoires des municipalités de Saint-Tite-des-Caps et de Saint-Joachim à environ 50 km au nord-est de Québec. L’entrée contrôlée au site est située du côté nord de la route 138 à environ 800 mètres après l’intersection avec le chemin de la Montagne. Voir le dépliant explicatif. Voir une vue aérienne du site. Note de clarification : Pour simplifier le texte, nous parlons du « lieu d’enfouissement » pour désigner l’ensemble des installations. Nous utiliserons les abréviations « LES » pour le site d’enfouissement sanitaire de Saint-Tite-des-Caps et « LET » pour le site d’enfouissement technique de Saint-Joachim. Description des aménagements Le lieu d’enfouissement est constitué de deux zones d’enfouissement. La première zone, dénommée lieu d’enfouissement sanitaire (LES), est d’une superficie approximative de 20 hectares. Elle a été exploitée depuis 1969 sous le principe de l’atténuation naturelle, c’est-à-dire qu’elle ne comprend pas d’ouvrages de confinement ou de collecte des eaux de lixiviation. Le lixiviat, produit essentiellement par la percolation des eaux de pluie s’infiltrant à travers la masse de déchets, migre à travers le dépôt meuble jusqu’à la nappe phréatique. On mise alors sur les principes naturels de la filtration, de l’absorption, de la dispersion et de la dilution pour atténuer sa charge polluante. Toutefois, les résurgences de lixiviat en surface sont captées et acheminées vers deux bassins aérés avant leur rejet au cours d’eau récepteur. La deuxième zone, dénommée lieu d’enfouissement technique (LET), est d’une superficie approximative de 26,5 hectares. Elle est exploitée en confinement depuis le 28 juin 2004. Elle est munie d’un système d’imperméabilisation construit à partir de matériaux géosynthétiques et d’un système de collecte du lixiviat pour permettre son traitement avant le rejet au milieu récepteur. La carte suivante illustre la disposition des zones avec les dates d’attribution des certificats d’autorisation. Carte des zones